Symptômes de la sensibilité au gluten non cœliaque

  1. Symptômes de la sensibilité au gluten non cœliaque
Frau mit braunen Haaren hat Kopfschmerzen

La sensibilité au gluten non cœliaque se manifeste très souvent par des symptômes peu spécifiques ressemblant à ceux de la maladie cœliaque et de l’allergie au blé. Cela se traduit par des troubles tant intestinaux qu’extra-intestinaux. Les symptômes de la sensibilité au gluten non cœliaque recouvrent en partie ceux du syndrôme de l’intestin irritable.

La symptômatologie de la sensibilité au gluten non cœliaque est extrêmement variée comme celle de la maladie cœliaque. Le tableau clinique n’est pas caractéristique. De ce fait, il est difficile de circonscrire les différents troubles provoqués par le gluten en s’appuyant sur la  symptômatologie. Même si des maux de ventre apparaissent très fréquemment chez certains patients, la sensibilité au gluten non cœliaque peut aussi se manifester par des maux de tête ou une fatigue chronique. Certains patients tolèrent le gluten en faible quantité sans présenter de symptômes cliniques de sorte qu'ils ne doivent pas exclure totalement le gluten contrairement aux personnes souffrant de la maladie cœliaque. Le tableau ci-dessous répertorie les symptômes intestinaux et extra-intestinaux de la sensibilité au gluten non cœliaque.

 

 

Symptômes fréquents en cas de sensibilité au gluten non cœliaque

 

Troubles gastro-intestinauxTroubles généraux
BallonnementsSentiment de mal-être
Maux de ventreFatigue
Diarrhées et/ou constipationMaux de tête
Douleurs épigastriquesSentiment d‘oppression
NauséesConfusion mentale („foggy mind“)
Reflux gastro-œsophagienInsensibilité dans les bras et les jambes
Stomatite aphteuseFibromyalgie - douleurs musculaires et articulaires
Brûlures d‘estomac et/ou vomissementsDermatites/éruptions cutanées
GlossitesAnémie
Dépression
(Sources: Volta et al. BMC Medicine 2014, 12:85; A. Fasano, Center for Celiac Research & Treatment, Baltimore, USA)

Source