Symptômes du syndrome de l'intestin irritable

  1. Dr. Schär Institute
  2. Symptômes du syndrome de l'intestin irritable

Diarrhées, douleurs abdominales, ballonnements et constipation – le syndrome de l’intestin irritable (SII ou IBS en anglais (irritable bowel syndrome)) se manifeste par de nombreux de symptômes. Il semblerait que parmi ces patients se cachent des cas de maladie cœliaque non diagnostiqués.

Le tableau clinique du syndrome de l’intestin irritable est l’un des plus fréquents en gastro-entérologie. Douleurs intestinales persistantes, chroniques et modifications du transit sont les seuls éléments caractéristiques permettant de fournir une définition de cette pathologie fonctionnelle de l’intestin. Les causes et les facteurs de risques restent à l’heure actuelle inconnus. Néanmoins, la diversité des symptômes prononcés est telle qu’elle restreint considérablement la qualité de vie des personnes concernées. Le caractère non spécifique des symptômes ne facilite pas la distinction entre le SII et les autres affections intestinales telles que la maladie cœliaque et la sensibilité au gluten non cœliaque. En fonction de la forme revêtue, certains troubles sont plus accentués.

Symptômes du syndrome de l’intestin irritable

  • Douleurs abdominales intermittentes , intenses et de localisation variables 

  • Irrégularités du transit intestinal (Diarrhées et/ou constipation)

  • Ballonnements, gaz, lourdeurs d‘estomac

  • Intolérances à certaines denrées alimentaires

  • Selles glaireuses

Symptômes associés au syndrome de l’intestin irritable

  • Migraines, maux de tête

  • Douleurs dans le bassin et le dos

  • Fatigue, faiblesses, troubles du sommeil

  • Règles douloureuses

  • Dépression, angoisse

Symptômes supplémentaires venant étayer le diagnostic (critères de Rome-III)

  • Douleurs abdominales récurrentes et sentiments de mal-être au moins trois jours par mois associés à au moins deux des facteurs ci-dessous :
    • Régression des troubles après défécation
    • Apparition des troubles associés à la modification du transit 
    • Apparition des troubles associés à la modification de la consistance des selles
  • Modifications anormales de la fréquence des selles (moins de trois selles par semaine ou plus de trois selles par jour)

  • Difficultés pour aller à la selle et fortes contractions

  • Besoins urgents et fréquents d’aller à la selle