Insuffisance rénale chronique (IRC)

  1. Insuffisance rénale chronique (IRC)

Définition

L'insuffisance rénale chronique (IRC) décrit la perte progressive et irréversible de la fonction rénale sur une période de plus de 3 mois.

Les causes les plus importantes de l'IRC sont le diabète sucré et l'hypertension artérielle. Ces deux causes sont de plus en plus fréquentes dans la population générale. Cette pathologie est de plus en plus répandue et présente un impact significatif sur la qualité de vie et des dépenses importantes pour le système de santé les.

Epidémiologie

L'IRC atteint des proportions épidémiques, affectant, pour l'ensemble de ses cinq stades, environ 10 % de la population adulte à l'échelle mondiale. Un adulte sur trois présente le risque de développer une IRC liés à des facteurs de risque, comme le diabète sucré et l'hypertension.  

Fonctions rénales

La mission principale des reins est de filtrer le sang et d'éliminer les métabolites et les toxines par l'excrétion d'urine. D'autres fonctions importantes comprennent : le maintien de l'équilibre de l'eau,  des électrolytes et des acide-base, le contrôle de la tension artérielle, ainsi que la production, l'activation et la désactivation d'hormones, de protéines et de vitamines importantes.  

Les reins remplissent des fonctions vitales :  
-éliminer les déchets, les toxines et les liquides en excès par l'urine  
-conserver les nutriments importants et maintenir l'équilibre hydrique global  
-réguler le métabolisme des minéraux  
-produire des hormones pour aider à la formation des globules rouges  
-promouvoir la santé des os  
-réguler la tension artérielle  

Chiffres mondiaux  

  • 10 % de la population mondiale est atteinte d'insuffisance rénale chronique (IRC), et des millions de personnes meurent chaque année parce qu'elles n'ont pas les moyens d'avoir accès à des soins satisfaisants.  

  • Aux États-Unis, le traitement de l'insuffisance rénale chronique devrait dépasser 48 milliards de dollars par an.

  • Plus de 2 millions de personnes dans le monde reçoivent actuellement un traitement par dialyse ou une greffe de rein pour rester en vie, mais ce chiffre ne représente peut-être que 10% des personnes qui ont besoin d'un traitement pour vivre.

     

Reference